Le Mvet et autres rites Fang

Sans_titre2

Le Mvet, selon feu le patriarche Obiang Ndong Gaubert, ancien combattant franco gabonais, existerait depuis 3000 ans avant la formation de l’Égypte pharaonique. Le Mvet désigne habituellement trois choses différentes qui sont cependant liées entre elles comme les membres d'une même famille. En effet, lorsqu’un néophyte arrive à une séance de Mvet, il pense assister à une prestation musicale traditionnelle ou folklorique. C’est vrai parce que l’instrument Mvet en soi est une sorte d’harpe cithare et toute la séance est enjolivée de chants que reprend en chœur l’assistance. Mais cette vision est étriquée, car au delà de cet aspect musical et folklorique, le Mvet est une nébuleuse rassemblant aussi bien l’épistèmê que d’autres domaines du savoir humain.

La portée épistémologique du Mvet place cet art à la croisée des chemins entre les sciences et les croyances humaines. En effet, le Mvet concilie science et croyance religieuse plaçant le verbe au commencement.

Au niveau religieux, le Mvet enseigne le monothéisme chez les Fang puisqu’il parle du Dieu unique, Eyo, l’incréé créateur de divers esprits. Ces esprits sont les différents chemins par lesquels les différents peuples de ce monde doivent atteindre Eyo. C’est ainsi que l’esprit qui doit conduire le peuple Fang chez Éyo est Zame ye Mebeghe. Cet esprit, qui est aussi l’ancêtre commun des Fang, travaille conjointement avec les ancêtres, les fantômes pour protéger le peuple. En marge de cet aspect religieux, le Mvet enseigne, la démocratie, la sociologie, l’histoire, sans oublier qu’il est lui-même une philosophie et une littérature. Tous ces enseignements sont transmis à travers les générations par les diseurs de Mvet dont Oyono Ada Ngône, le premier à qui le Mvet fut révélé.

Sans_titre1 Mais le Mvet n’est pas mort avec la mort de ces grands maîtres. D’autres jeunes artistes ont pris la relève.

Le mvet embrasse toute la vie culturelle des fang. Il est chargé de souvenirs exaltants. Il enseigne le courage, la liberté, la sagesse, le dévouement absolu à la communauté, le respects des anciens. Elle est une philosophie totale.

Le Mvet est la tradition la plus ancestrale qui prépare parfaitement les peuples africains en cours de développement à vouloir conquérir et mieux accueillir les progrès de la science et de la technologie ultra-modernes. Le Mvet, profondément enraciné dans le passé, est donc un art essentiellement tourné vers l'avenir, c'est-à-dire vers le progrès scientifique et la modernité. En ce sens le Mvet fonctionne tour à tour comme la prophétie, et comme la science-fiction. En effet, le Mvet laisse entendre que le Paradis perdu par nos Ancêtres sera retrouvé sous forme d'un Age d'Or à conquérir par les générations futures, aidées en cela par toutes les générations qui les auront précédées.

14342497