anne_cecile  Sortie du livre CECI N’EST PAS L’AFRIQUE

D’Anne-Cécile Makosso-Akendengué

Dans la collection Graveurs de mémoire

Editions l’Harmattan


L'auteur nous parle ici de ses vingt ans passés au Gabon. Sans nostalgie et parfois avec humour, elle s'exprime sur ce qui l'entoure, s'attardant sur des vues du pays, des situations souvent surprenantes, la vie de tous les jours, loin de certains clichés habituels.


Anne-Cécile Makosso-Akendengué, née Frébeau, après une vingtaine d'années passées au Gabon, vit actuellement à Angers. Elle y est disquaire. Elle a déjà publié en 2007 un roman, Mathilde et son pianiste, aux éditions les 2 encres.


Ceci n’est pas l’Afrique, 13,50 euros

Points de vente : l’Harmattan, Amazon, Fnac, Ebay, Chapitre.com

http://www.editions-harmattan.fr

http://www.amazon.fr

http://www.chapitre.com

http://www.fnac.com


Cordialement le Staff

Contact médias : lapetitefugue49@yahoo.fr


***

Ci-dessous, une critique parue sur le site Culture et Chanson


Ceci n'est pas l'Afrique : portrait d'une Afrique moderne et surprenante

Il est courant d’entendre que les médias français donnent une image déformée et négative de l’Afrique. Et dans le fond, nous savons très bien que l’Afrique ce n’est pas toujours la guerre, la pauvreté, le sida…mais que savons-nous vraiment de l’Afrique urbaine et quotidienne ? De l’Afrique moderne ? Celle que les occidentaux en quête d’exotisme malsain refusent de voir. Car pour eux, l’Afrique des villes, de l’eau potable et des magasins climatisés n’est pas l’Afrique.


Anne-Cécile Makosso-Akendengué, française, blanche mariée à un Gabonais et mère de deux enfants, raconte 20 années passées à Libreville, capitale de ce pays connu, le Gabon. Un récit passionnant et hélas…trop court. Car à travers sa vie, c’est aussi une société que nous découvrons, avec fascination, délectation aussi tant l’auteur mélange humour et tendresse. Elle par exemple aborde la démocratie, « arrivée » au Gabon en 1990 et nous rappelle sans démagogie ni lourdeur que la Démocratie a un sens et un impact concret sur la vie des gens.

Rarement la beauté d’un orage équatorial a été aussi bien écrite. Ses périples à Lambaréné, ville du fameux docteur Schweitzer ou à Port-Gentil, moderne cité pétrolifère valent mieux que n’importe quel guide touristique. A la lecture, nous ressentons le climat équatorial, nous voyons les vastes forêts reliant les villes, nous sentons les rues et les bords de mer, nous goûtons ces fruits exquis et décrits de façon savoureuse que sont les atangas. Ceci est l’Afrique : une Afrique réelle, contemporaine, loin des images d’Epinal, c’est une Afrique moderne, quotidienne, avec ses grands supermarchés, ses centres culturels, ses chorales du week-ends, ses restaurants, ses plages où se côtoient, riches, pauvres et classes moyennes, où les expatriés vont le dimanche après-midi à la piscine des grands hôtels pour faire passer le temps. Parce que l’ennui est universel. La crainte de l’avenir aussi. Les jeunes Gabonais suivent des études dans des lycées surpeuplés sans trop savoir où cela mènera. Et tout le monde a des rêves d’ailleurs. C’est un récit sur la Vie.

Amateurs de descriptions de safaris, de longs traités sur la Politique , de commerce équitable ou d’histoires fabuleuses sur les gens pauvres mais heureux, passez votre chemin, ce bel ouvrage n’est pas pour vous. Mais pour ceux et celles qui acceptent l’inattendu, la surprise, on ne peut que conseiller de lire Ceci n’est pas l’Afrique.


Luc Melmont,

http://lucmelmont.canalblog.com Culture et Chanson