1309520131_scott   De retour d’un séjour de deux mois à Bordeaux en France, où il a suivi un stage et préparé une nouvelle chorégraphie, Scott, fondateur du groupe Ebene Dance, se produira le 6 juillet prochain au Centre Culturel Français de Libreville.

 

    Invité par Transcendance, dans la ville de Bordeaux en France, le danseur professionnel gabonais Scott The First, qui a d’ailleurs durant cette période échangé notamment avec ses confrères européens parmi lesquels Marielle Morales, danseuse chorégraphe belge, Norton Antivilo, danseur chorégraphe intervenant en Hip-Hop dans la formation proposée par Alain Gotoney, revient gonflé à bloc avec une nouvelle chorégraphie englobant différents types de danses (classique, modern-jazz, traditionnel…)

L’artiste gabonais, a pu durant son séjour bordelais, présenter cette nouvelle création à Caroline Fabre et à Norbert Sénou, tous deux chorégraphes contemporains. Aussi, Scott a joué durant ce temps, dans une pièce ce, dans le cadre des Rencontres Chorégraphiques organisées par la Fédération Française de danse. L’artiste a conquis un public surpris et émerveillé.

De retour au pays, le professionnel de la danse sera en représentation solo, le 6 juillet prochain au Centre Culturel Français, à 17h. Les amateurs de danse peuvent se réjouir puisque l’entrée sera libre pour tous !

Signalons par ailleurs aux fans de la compagnie de danse Ebene Dance, que les membres du groupe sont sur de nouvelles chorégraphies et qu’il ne serait pas surprenant de les revoir sur scène sous peu…

Créée au Gabon en 2007 par de jeunes danseurs collaborant lors de divers spectacles avec des artistes du label Eben Entertainment, la compagnie de danse Ebene Dance, a évolué au fil des années au point de se hisser au plus haut niveau, aux côtés d’aînés tels Sandrin Lékongui (Festival A Kini A Loubou) entre autres…

La formation s’est faite une réputation au point de fouler les plus grandes scènes locales. L’objectif pour ces jeunes danseurs talentueux, est de vulgariser les danses hip-hop, modern-jazz, contemporain, traditionnelle ect…) et revaloriser l’art qu’est…la danse !